Jean-Luc Moerman est un artiste bruxellois né en 1967. Son trait, si reconnaissable, s’apparente aux motifs du tatouage. Il y a quelques choses de primitif dans ces dessins souples qui s’entrecroisent et se répètent à l’infini. Le tatouage a dépassé toutes les espérances. Il a pris sa liberté… Le dessin de Moerman est viral, il semble prêt à tout envahir : espace restreint de la toile, espace élargi des murs, espace privé, espace public. Ainsi, ce geste souple de dessiner, si ancien, si pérenne, s’inscrit dans le présent, l’instant, l’ici et maintenant : la ville, les objets, les photos. Sans se prendre au sérieux, avec une facilité déconcertante, l’artiste pose sa marque sur les éléments de son environnement. Il en prend possession et se donne à voir.

Son travail est connu internationalement, notamment par son intervention à Art Unlimited, Artbasel, en 2005 en Suisse ; sa collaboration avec les sacs Longchamp, à l’occasion des 60 ans de la marque, en 2008 ; via ses fresques et installations dans de nombreux lieux publics (Atomium, Bruxelles, 2006 ; ING Marnix, Bruxelles, 2012 ; Sportcomplex Drieburcht, Tilburg, 2013). Son travail a été exposé dans plusieurs musées (Mudam, Luxembourg, 2007 ; Moca, Shanghaï, Chine, 2009 ; Musée des Beaux-Arts de Calais, France, 2007) et collections internationales. Pour Mons 2015, Moerman créera une spectaculaire installation sur la Grand Place de la ville.

Jean Luc Moerman, Dworp studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, Dworp studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, Dworp studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, Dworp studio, ©Patricia Mathieu

Jean-Luc Moerman, 2015, © Patricia Mathieu

Jean-Luc Moerman, 2015, © Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, studio, ©Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, BPS22, 2008, © Patricia Mathieu

Jean Luc Moerman, BPS22, 2008, © Patricia Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.