Raphael Kettani a 22 ans. Après de belles et sages études secondaires, il tente une école d’art. Les professeurs ont immédiatement voulu lui enseigner les conventions de l’art dit contemporain et lui proposer un exercice à la manière de. « Ce que vous me montrez est très intéressant, mais je veux désormais peindre et m’exprimer à ma manière« , leur a-t-il répondu. Depuis, il travaille seul et sans relâche, et vit de son art, exposant ses œuvres partout où il le peut.

www.raphaelkettani.com

Raphael Kettani, photo Patricia Mathieu

Raphael Kettani, photo Patricia Mathieu

Tableau Raphael Kettani dans son atelier ©Patricia Mathieu

Tableau Raphael Kettani dans son atelier ©Patricia Mathieu

Portrait Raphael Kettani devant une de ses oeuvres ©Patricia Mathieu

Portrait Raphael Kettani devant une de ses oeuvres ©Patricia Mathieu

Raphael Kettani atelier ©Patricia Mathieu

Raphael Kettani atelier ©Patricia Mathieu

Raphael Kettani @Patricia  Mathieu

Raphael Kettani @Patricia Mathieu

Raphael Kettani @Patricia  Mathieu

Raphael Kettani @Patricia Mathieu

Oeuvre plus ancienne de Raphael Kettani @Patricia Mathieu

Oeuvre plus ancienne de Raphael Kettani @Patricia Mathieu

A propos de l'auteur

Patricia Mathieu

Photographer
“I’m fascinated by the magic of images. For 15 years now, I’ve been taking pictures of people crossing my road or of people who contact me. One encounter triggers another one and I’m really committed to forging bonds with the people in my pictures. Whether during journeys abroad or here in my city, every shoot is a work of true collaboration.”
Born in Ixelles, Patricia Mathieu has a master’s degree in sciences. Photography is her passion and she loves taking pictures of Belgian artists in their studio. She also does commission work. She’s particularly fond of portraits.
Site: patriciamathieu.be

Articles similaires

Une réponse

  1. Marc Minjauw

    Chère Muriel,
    Merry Christmas and Happy New Year!
    Que 2015 soit pour toi et Mu intheCity l’année de la consécration et de la reconnaissance du marché.
    Marc Minjauw

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.