L’Ikob a accueilli Adrien Tirtiaux (1980, vit et travaille à Anvers) en résidence tout l’été et lui offre carte blanche à la rentrée pour repenser le musée. Architecte de formation et artiste diplômé de l’Académie des Beaux-arts de Vienne, Tirtiaux s’est fixé un cahier des charges herculéen pour cette immersion dans l’ikob et son fonctionnement : effectuer 12 travaux pour l’institution, à l’image des héros de bande dessinée dont il s’inspire. Prenant l’institution, sa collection, ses espaces et sa temporalité comme source d’inspiration et matériaux bruts, Tirtiaux entreprend ainsi 12 travaux audacieux ou dérisoires qui constituent le fil narratif de l’exposition tout en soulignant la démarche performative de l’artiste. Un projet spécifique extra-ordinaire sur la liberté de créer qui promet de saisir et transformer notre rapport au lieu.

Les douze Travaux d’Adrien Tirtiaux
Ikob
Rotenberg 12
Eupen
Vernissage dimanche 31 août à 15h
Du mardi au dimanche de 13h à 17h
Jusqu’au 16 novembre
www.ikob.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.