1200 ans nous séparent de la mort de Charlemagne, roi des Francs et des Lombard, empereur romain d’Occident… et fondateur de l’Europe que nous connaissons aujourd’hui.

Il est né en 747 ou 8, dans la famille royale des Francs. Il devient roi à 20 ans et mène une politique d’expansion, à l’est (en combattant les Saxons et la Bavière) comme à l’ouest (Aquitaine, Espagne) et au sud (Italie). Il est sacré empereur par le Pape en 800, à Rome. Et reconnu comme tel par l’empire byzantin. Un conquérant militaire doublé d’un diplomate habile? Bien plus, il réussit en une vingtaine d’années à mettre sur pied un empire organisé avec une dimension culturelle impressionnante.  Il voit plus loin que son grand empire et fait venir du ‘knowhow’ des îles anglo-saxonnes! Son prestige était tel qu’il pouvait s’établir en un seul lieu où tout le pouvoir était concentré, au lieu de déplacer la cour continuellement. Charles a, bien sur, voyagé beaucoup. L’endroit le plus au nord où il s’est rendu est Dorestad (un port disparu, près d’Utrecht); au sud, c’est Rome.

Les trois expositions ont lieu dans l’enceinte de son palais d’Aix-la-Chapelle. L’hôtel de ville a été construit sur les fondations de la grande aula du palais impérial ; le centre Charlemagne moderne, se trouve aussi dans l’enceinte, à deux pas de la cathédrale, dont la partie la plus ancienne était le bâtiment central du palais. C’est d’ailleurs là que Charlemagne a reposé pendant des siècles dans un sarcophage romain (exposé maintenant dans le musée du trésor).

Dans le centre Charlemagne, on découvre la dimension intellectuelle et artistique de l’empire. Vous pourrez y admirer une série de plaques en ivoire, ornements de couverture de livre. Elles ont été fabriquées dans l’école d’art du palais, – donc à peu près là où vous vous trouvez, il y plus qu’un millénaire !  On est frappé par le raffinement byzantin dans l’exécution, et la force d’expression des figures d’anges ou de saints, qui appartient déjà à l’Occident. On comprend ici qu’on ait pu parler à ce propos d’une première Renaissance. Ces pièces rarissimes ne sortent quasiment jamais des grandes  collections et n’ont jamais été présentées ensemble.  C’est la révélation artistique de l’événement. Vous voyez à quel point l’art médiéval reprend et développe l’art antique.

Cette référence à l’antiquité romaine est bien présente à l’hôtel de ville, construit au 14e siècle sur les ruines de la grande aula. L’armée de Charlemagne sut développer une protection efficace du cavalier contre les flèches des archers. Cette avance technique permit des conquêtes rapides. On y est témoin de la construction d’un empire, en architecture comme au niveau législatif et plus simplement dans la réalité sociale. L’église est partie intégrante et acteur du système impérial, mais sous le contrôle strict de l’empereur.

Charlemagne est très rapidement devenu un mythe. De nombreux bustes, objets et tableaux en témoignent, avec une certaine nostalgie du grand empire, qui n’a vécu que peu de temps finalement dans les faits – puisqu’il a été divisé après la mort de l’empereur – mais qui a été prolongé dans l’empire romain germain. Le couronnement de l’empereur du Saint Empire (devenu une fédération d’Etats allemands) a toujours eu lieu dans la salle de l’hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle. C’est là qu’est attribué aujourd’hui le prestigieux prix international Charlemagne à une personnalité qui a contribué à l’unification de l’Europe. Le dernier lauréat est Herman Van Rompuy, président de l’Europe.

Le très riche trésor de la cathédrale présente, à côté  du sarcophage antique qui a servi de tombe pour Charlemagne, des bustes en or, des textiles anciens, etc…  On y montre également les trésors « disparus », des pièces qui ont été enlevées à l’une ou l’autre occasion et dont  quelques-unes ont été retrouvées. Ainsi un joli coffret en ivoire (10e s.) que Napoléon reçut lors de sa visite à la tombe de son grand prédécesseur et offrit aussitôt à l’impératrice Joséphine, en 1804. Un musée a pu racheter la pièce ensuite dans le commerce de l’art…

Utile : toute la communication dans et autour de l’expo (sites) est quadrilingue (All. Angl. Fr. et Nl). Les bains (chauds) romains se trouvent à quelques pas de la cathédrale.

Charlemagne, Pouvoir, Art, Trésors
Aix-la-Chapelle
jusqu’au 21 septembre
www.karldergrosse2014.de

La SNCB offre un tarif très intéressant aux séniors, pour Aix-la-Chapelle (9€ a/r !)

sarcophage de Proserpina – tombe de Charlemagne, Trésor de la cathédrale
sarcophage de Proserpina – tombe de Charlemagne, Trésor de la cathédrale
coffret en ivoire offert à Napoléon, Basse-Saxe, 11e siècle, Musée Schnutgen, Cologne
coffret en ivoire offert à Napoléon, Basse-Saxe, 11e siècle, Musée Schnutgen, Cologne
Fibule de Dorestad, ca 800, Musée de Leyde
Fibule de Dorestad, ca 800, Musée de Leyde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.