Andres Serrano expose pour la deuxième fois à la galerie Obadia à Bruxelles. Né en 1950 à New York, d’une mère afro-cubaine et d’un père hondurien et issu d’un strict milieu religieux catholique, il suit des études d’art à la Brooklyn Museum Art School. « Je ne me considère pas comme un photographe. Je suis un artiste conceptuel qui utilise la photo pour dire ce que j’ai a dire. », explique-il.

C’est un premier voyage à Cuba qui a nourri cette fois-ci son inspiration.

Cuba
Galerie Obadia 
8 rue Charles Decoster
1050 Bruxelles
Jusqu’au 17 avril
www.galerie-obadia.com

6862

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.