La couleur des Outsiders

Le Créahm (créativité et handicap mental) est une association qui organise des ateliers artistiques à destination des handicapés mentaux. Il fut créé en 1979 par Luc Boulangé, artiste liégois. Démarrant sa carrière professionnelle comme éducateur dans un centre d’accueil pour personnes handicapées mentales, il ne pensait qu’à une chose : les faire peindre. L’objectif premier du Créahm est de susciter et de développer l’expression artistique des personnes adultes, hommes et femmes, handicapées mentales.

outside-inside

Insiders – outsiders

Aujourd’hui, les oeuvres des artistes outsiders sont considérées comme des oeuvres d’art. Point. C’est à peine si on mentionne l’état mental de leurs producteurs. Ces oeuvres sont collectionnées internationalement et ont leur place dans les ensembles les plus prestigieux, à côté d’autres grands artistes, Insiders, eux.

A partir de ce soir, la galerie Esther Verhaeghe de Naeyer propose une sélection de peintures de 5 artistes participants aux ateliers du Créahm. Couleurs, puissance et joie profonde sont au rendez-vous. Les bénéfices des ventes de cette exposition seront reversés au Créahm.

Abderrahmane Ahruil manie la couleur en des compositions abstraites pleines de feu.  N’hésitant pas à superposer les couches, toujours en un même geste du bas vers le haut, il trace des brasiers puissants, qu’il rehausse au fusain ou à la craie sèche.

Willy De Smedt compose des motifs abstraits construits d’un entrelacs de cercles de couleurs. En couches successives, c’est un motif répétitif, comme tissé, qui voit le jour. Les couleurs vives sont essentielles et font la trame de son travail.

Richard Moszkowicz est fasciné par l’écriture, qu’il utilise comme élément ornemental de son travail. Sur des aplats de rouges, de bleus, il crayonne au pastel des phrases et morceaux de textes illisibles, notes décrivant sans frein son paysage intérieur.

roland_goossens

Pascal Duquenne crée en gravure d’élégants et puissants portraits de femmes : corps, bustes, visages blancs en gros plan sur un fond noir hachuré typique de la technique du monotype.

Daniel Sterckx  invente des familles entières de figures aux yeux écarquillés, aux cheveux emportés par le vent, aux jambes bâtons. Les silhouettes « enfantines » exsudent une violence, une agressivité, une terreur remarquables, alors que finalement de ses personnages se dégage une tendresse ardue.

 Outside Inside

Artistes du Créahm

Galerie Esther Verhaeghe de Naeyer

51 rue Mignot Delstanche

1050 Ixelles

Du jeudi au samedi de 14h à 18h

Jusqu’au 22 février

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.